LES INDICES de la semaine

Vendredi 11 décembre 2015

+6.34%

Malgré une actualité plutôt faible sur le marché, ce dernier a enchaîné une deuxième semaine de forte consolidation.
La baisse atteint 3,5 % d’un vendredi à l’autre pour le CAC 40 qui termine à 4 549,56 points.

En l’espace de 15 jours, la perte commence à être sévère pour la place parisienne puisque l’indice de référence recule de quasiment 8 % sur la période.

Si l’impact est marqué sur les sociétés pétrolières et parapétrolières, en crise profonde, il se répercute également sur les sociétés qui touchent de près ou de loin au secteur des matières premières à l’image des aciéristes, des mines, etc.
D’ailleurs, l’Afrique du Sud, très tributaire des matières premières, a vu sa devise chuter de 10 % au cours de la semaine dernière, c’est dire l’ampleur de la panique qui règne.
Ce mouvement de repli généralisé trouve son origine dans une offre qui est actuellement excédentaire alors que l’économie mondiale est dans une phase de faible croissance.
Ce déséquilibre entraîne les prix vers le bas avec de surcroît une spéculation qui accélère le mouvement.

Parmi les autres points négatifs de la semaine on signalera des indicateurs économiques plutôt contrastés outre-Atlantique et qui n’ont pas aidé à soutenir la tendance.

Seule la monnaie unique européenne parvient à résister et se négocie autour de 1,10 dollars à quelques jours de la réunion cruciale de la réserve fédérale américaine.